Publications 2013

Baromètre des Médias Africains (BMA)
Par Friedrich- Ebert-Stiftung, fesmedia Africa avec l’Institut des Médias pour l’Afrique Australe
Le Baromètre des Médias Africains (BMA) est une description en profondeur et une évaluation compréhensive de l’environnement médiatiques sur le continent africain.  À la différence d'autres enquêtes de presse ou des médias, l'BMA est un exercice d’auto-évaluation effectué par des Africains et selon des critères et déclarations africains comme la « Déclaration des principes de la liberté d’expression en Afrique » (2002)  de la « Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ».  En collaboration avec l’Institut des Médias pour l’Afrique Australe (Media Institute for Southern Africa, MISA), le projet ‘médias’ de la Friedrich-Ebert-Stiftung en Afrique (fesmedia Africa) a créé le  Baromètre des Médias Africains (BMA) en 2004.

Télécharger les rapports (PDF):

République du Congo
, Senegal, Togo
Donner la Parole au Public
Par Karen Rothmyer
Lorsque Narasimhan Ram, alors rédacteur en chef du journal The Hindu, a annoncé la nomination de premier ombudsman en 2006, il a déclaré que
les objectifs de cette nomination étaient entre autres d’institutionnaliser
l’autorégulation, d’améliorer les normes et de renforcer les liens entre le
journal et ses lecteurs.1 De la même manière, lorsque le président d’Alpha
Media Holdings, Trevor Ncube, a annoncé au début 2012 la nomination du
premier ombudsman pour les holdings de la compagnie au Zimbabwe, il a
déclaré qu’il s’agissait d’une mesure supplémentaire visant à « faire en sorte
que toutes nos publications et plateformes multimédias à destination des
lecteurs et publicitaires soient irréprochables. »2

Téléchargement publication (PDF)